Petit traité basique d’hormonothérapie lacustre

 

Situation 1 – Vous naviguez, soleil radieux sur un lac scintillant. Au près bon plein, 5 nœuds, légère gite, le bateau glisse laissant derrière lui un sillon d’harmonie aqueuse.
La dopamine vous habite dans un plaisir évident.
 Situation 2 – Vous décidez de jeter l’ancre dans une crique voluptueuse. Le bateau berce votre carcasse assoupie, l’âme en paix.
La sérotonine agit à coup sûr sur votre corps.
Situation 3 – Un subit coup de vent vous oblige à ariser, génois affalé, toute l’énergie est nécessaire afin d’éviter la casse.
Les endorphines vous procurent l’énergie utile au moment.
Situation 4 – Vous vous retrouvez au port avec votre équipage sains et saufs, tout s’est passé à satisfaction.
L’ocytocine vous procure  une sorte de satisfaction du travail bien fait.

2 réflexions sur “

Laisser un commentaire