Information importante

Notre reporter retraité taraudé par l’envie d’un baba au rhum a traversé la grand rue. La circulation était intense. Aucune voiture ne l’a écrasé, arrivé à la boulangerie, il ne restait qu’ un baba qu’il a englouti aussitôt. La digestion de ce petit en-cas s’est bien déroulée. Le parapluie qu’il avait pris avec lui ne fut pas ouvert, le soleil brillant de ses plus beaux feux. Il a ensuite rejoint son domicile, aucune facture dans sa boîte aux lettres, il a passé enfin une excellente nuit. Après cela, qui oserait encore affirmer que la presse n’annonce que de mauvaises nouvelles ?

Laisser un commentaire