Un dimanche de printemps

30 à 40 noeuds de vent – est, déluge… Un long téléphone du skipper avec son marin de frère confirme son idée  d’un départ à 19 heures, le vent devant progressivement faiblir au cours de la soirée. Ce départ est la seule solution pour arriver à temps à Talamone. En attendant, achat de bouffe et eau + derniers petits réglages. La décision est prise, le moral remonte !

Laisser un commentaire