Epidémie ?

Nous comptons actuellement 3 ou 4 chirurgiens esthétiques d’objets flottant identifiés : Un certain François dont on sait les coups de scie, un marin des alpes dont on a souvent vanté les mérites et déboires, un drôle de Daniel qui a installé l’ouverture d’un canon à la proue de son bateau. Reste le jeunet Tom à qui nous avons rendu visite en catimini. Voici son travail en images mais qui doit rester secret.

Laisser un commentaire