Souris, soleil, nuage et vent

Conte pour enfants et anciens enfants
Il était une fois… Une petite souris qui habitait dans les fondations d’une tour.
Elle se trouvait tellement petite et insignifiante… Elle s’adressa au soleil et lui demanda :
– Salut oh ! Grand soleil, tu dois être le roi du monde, toi si grand, si chaud et qui nous baigne de ta lumière.
– Oui, je suis grand et chaud mais lorsqu’un nuage passe devant moi, je ne vous réchauffe plus.
La souris un peu étonnée se tourne alors vers le nuage :
– Oh, toi nuage, c’est donc toi le plus fort car tu es capable d’arrêter le soleil !
– C’est vrai que je suis fort mais si un coup de vent arrive je suis chassé et donc je deviens inutile.
La petite souris troublée hèle alors le vent :
– Oh ! Toi le vent, c’est donc toi le plus fort car tu peux chasser le nuage qui arrêtait le soleil !
– C’est juste, je suis très fort mais lorsque j’arrive contre la tour, je suis arrêté tout net.
La petite souris totalement désemparée  s’adresse enfin à la tour :
– Alors si je comprends bien, ce n’est ni le soleil, ni le nuage, ni le vent qui sont les plus forts mais toi, la tour !
– C’est vrai que je suis forte mais je vais bientôt m’écrouler car sous mes fondations il y a des souris qui minent mes fondations.

Laisser un commentaire