Une bonne raison…

… de re – regarder plusieurs fois l’excellente gazette du port : Une oeuvre terminée peut être considérée comme morte. Les artistes devraient constamment apporter des modifications à leurs oeuvres pour les rendre vivantes. C’est ainsi que le comité supérieur des pigistes de la gazette passent leurs nuits à remodeler les textes, ajouter quelques photos ou à en retirer. Les fautes d’orthographes sont aussi drastiquement éliminées, bref la gazette du port vit, elle.