Mois : décembre 2021

VOEUX

L’ensemble du personnel soignant du bureau directorial de la gazette du port se joint à la direction du bureau directorial de la gazette du port pour souhaiter aux fidèles visiteurs de la gazette du port, et ceci pour une durée de cinq ans :

Tout ce que  à quoi ils n’ont pas pensé car c’est très souvent ce à quoi on n’a pas pensé qui nous arrive.

Une belle, roucoulante, biseuse et heureuse année 2023

Pourquoi 2023 ? Le temps passe tellement vite et la gazette du port définitivement projetée vers l’avenir qu’il nous est paru inutile de nous arrêter à 2022.

 

Les pièges à éviter pour entamer un joyeux 2022

 

1 – Evitez de scier votre bateau, le taux de réussite de cette action ne dépasse pas 37,5 %.

2 – Achetez un vélo pour venir au port, vous éviterez les tarifs prohibitifs des parcomètres.

3 – Ne dites jamais du mal de Saturnin ou même des canards avoisinants, leur maman de jour serait intraitable.

4 – Si on dégonfle un pneu de votre voiture stationnée au port, tendez l’autre roue.

5 – Si vous avez l’impression que quelqu’un au port ne vous aime pas, rassurez-vous. Vous n’êtes pas le seul.

6 – Tentez de rire en vous regardant dans la glace. (Surtout le matin.)

7 – Si vous en avez marre de votre chef, devenez chef  vous-même.

8 – Si vous trouvez que votre femme a tendance à vieillir, invitez plus souvent votre belle-mère.

9 – Si vous aimez bien la gazette, parlez-en à vos amis.

10 – Si vous ne l’aimez pas, ne vous en faites pas, vous n’êtes probablement pas le seul.

Mais si vous êtes encore en vie. C’est l’essentiel, bonne année !

Il faut beaucoup d’incompétence pour affirmer quelque chose.
Un incompétent qui affirme avec véhémence et sécurité est plus cru qu’un compétent qui dit : Je reconnais ne pas savoir.
De par les temps présents, les cas sont nombreux  et encombrent les médias.
Et pour les plus cultivés …

Le non-savoir est le fondement de tout, il crée le tout par un acte qu’il répète à chaque instant, il produit ce monde et n’importe quel monde, puisqu’il ne cesse de prendre pour réel ce qui ne l’est pas. Le non-savoir est la gigantesque méprise qui sert de base à toutes nos vérités, le non-savoir est plus et plus puissant que tous les dieux réunis.