Mois : janvier 2018

C’est l’histoire d’un monsieur qui depuis des années fréquente le même bistrot et qui depuis des années suspend son manteau à l’entrée du restaurant.
Or un jour, sortant du lieu il remarque que son manteau a été volé. 
Il réfléchit et s’exprime : le monde est vraiment fait de gens honnêtes, en 10 ans, on ne m’a volé mon manteau qu’une fois.

images

Quand la plaisance …

… S’habille en foils !  Figaro Beneteau 3

469c92850fb33e7be88a2b3680b20bbf

L’avis de :
Yoann Richomme Vainqueur de la Solitaire Bompard Le Figaro 2016 Responsable de la commission Jauge et Sécurité de la Classe Figaro Beneteau
 
« Avec ce nouveau Figaro Bénéteau 3, nous espérons offrir à la flotte et à ceux qui rêvent de la rejoindre un support enthousiasmant et plus moderne.
Forcément, après 15 ans de course au large sur le même bateau, on se lasse un peu. C’était aussi le moment opportun pour le faire, pour se mettre en rapport avec l’état de la science. Il s’agissait non pas de faire un millésime du Figaro Bénéteau 2, mais d’apporter quelque chose de novateur et visible. Les foils sont clairement l’avenir, surtout quand on parle de compétition. Les skippers vont pouvoir apprivoiser en Figaro ces outils, pour le cas où ils souhaiteraient faire autre chose par la suite.
Il y aura des gains en vitesse, c’est certain, ne serait-ce que par la puissance de la carène et la modernité du plan de voilure.  Mais anticiper les gains n’est pas simple, surtout pour un petit bateau. Ils devraient être de l’ordre de 15% au portant. »