Un peu de poésie

Je suis debout au bord de la plage.
 Un voilier passe dans la brise du matin, 
et part vers l’océan. 
Il est la beauté, il est la vie.
 Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’horizon.
 Quelqu’un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
 Parti de mon regard, c’est tout ! 
Son mât est toujours aussi haut,
 sa coque a toujours la force de porter
 sa charge humaine. 
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
 pas en lui.

Et juste au moment où quelqu’un prés de moi
 dit : «il est parti !» 
il en est d’autres qui le voyant poindre à l’horizon 
et venir vers eux s’exclament avec joie :
 «Le voilà !»

C’est ça la mort ! 
Il n’y a pas de morts. 
Il y a des vivants sur les deux rives.

 Poème de William Blake

Plagiat

Depuis quelques temps, je le soupçonnais, j’ai aujourd’hui la preuve du bien fondé de ma suspiçion : Le nouvel arrière du bateau de François n’est pas le pur fruit de son imagination, il a été copié, la photo ci dessous en est la preuve. Voilà une utilité de la gazette : Rétablir des vérités qu’on tentait de nous cacher !Image

Récompense

Nos juniors- marins ont participé à un camp de voile à Hyères. Non seulement ils ont eu loisir de titiller les vagues méditerranéennes, mais on leur a offert en prime un superbe bord sur le bateau (15m) d’Isabelle ! I sont pas vernis, les mecs! (photos prises par Brigitte)

Ne cherchez pas…

Ne cherchez pas plus loin… C’est ici que se construira votre prochain bateau. Vous reconnaitrez aisément le jeune raboteur dans ses oeuvres de futur professionnel dans le chantier du Bouveret. Son coup de rabot vous impressionnera à peine dissimulé par un sourire de l’homme satisfait du travail bien fait. Si par malheur, vous ne l’identifiiez pas, composez le numéro suivant, vous saurez alors tout : 021 922 33 35.

ImageImageImageImageImage